Revue de presse Inde - 12 octobre 2016

Inde : Modi va rencontrer Xi Jinping au sommet des BRICS à Goa

La Chine se détournera t-elle de son allié traditionnel, le Pakistan, en faveur de l'Inde? Copie d'écran du First Post, le 12 octobre 2016.
La Chine se détournera t-elle de son allié traditionnel, le Pakistan, en faveur de l'Inde? Copie d'écran du First Post, le 12 octobre 2016.
Firstpost – Impossible d’éviter les sujets qui fâchent. Du 13 au 17 octobre prochain, les dirigeants des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) se rejoindront dans la ville indienne de Goa. Et les relations entre la Chine et l’Inde seront au centre de l’attention. Quelle position prendra Pékin sur la question du Cachemire alors que la région est en proie à de vives tensions depuis début juillet ? Soutiendra-t-il envers et contre tout son allié historique pakistanais ou favoriserait-il une alliance émergente avec l’Inde ?

Ce qui est sûr c’est que la Chine a tout intérêt à ménager ses relations avec le Pakistan. Non seulement Pékin perçoit son allié comme le seul pays capable de limiter la puissance grandissante de l’Inde en Asie du Sud, notamment au niveau commercial, mais aussi comme porte d’entrée au monde islamique. De son côté, le Pakistan s’éloigne progressivement des Etats-Unis. La Chine devient donc l’unique grande puissance capable de lui fournir des armes, de l’argent et à assurer sa voix au Conseil de sécurité de l’ONU.

C’est d’ailleurs sur ce dernier point que les relations sino-indiennes se retrouvent dans l’impasse. La Chine refuse effectivement d’accepter la proposition indienne de considérer le pakistanais Masood Azhar, chef du groupe islamiste Jaish-e-Mohammad, comme terroriste. Pour Pékin, New Delhi n’agit que par « pure ambition politique et non pas au nom de la lutte contre le terrorisme ». Autre point de dissension entre les deux pays : Pékin refuse l’intégration de New Delhi dans le groupe des pays fournisseurs de nucléaire.

A noter qu’avant le sommet des BRICS, Xi Jinping se rendra au Cambodge où il devrait signer quelques accords de coopération avec le Premier ministre Hun Sen puis au Bangladesh.

Tags de l'article