Revue de presse Inde - 11 octobre 2016

L'Inde veut améliorer ses relations militaires avec la Chine malgré les critiques

La Chine a récemment empêché l'Inde d'intégrer le groupe des fournisseurs nucléaires. Copie d'écran du Tribune, le 11 octobre 2016.
La Chine a récemment empêché l'Inde d'intégrer le groupe des fournisseurs nucléaires. Copie d'écran du Tribune, le 11 octobre 2016.
The Express Tribune – Faire à tout prix de la Chine un allié militaire de l’Inde. Alors que soldats chinois et indiens s’apprêtent à se rencontrer pour leurs sixièmes exercices militaires conjoints du 15 au 27 novembre prochain, l’Inde ne cesse d’amplifier ses efforts pour faire de Pékin un allié militaire et ce malgré les tensions politiques entre les deux puissances. Non seulement la Chine est prête à soutenir le Pakistan au Cachemire, mais Pékin a récemment bloqué la candidature de l’Inde pour entrer dans le groupe des fournisseurs nucléaires. Ce n’est pas tout : elle fait bloc contre la demande de New Delhi aux Nations unies de considérer Masood Azhar, chef du groupe islamiste Jaish-e-Mohammad, comme terroriste. Elle soutient qu’« aucun pays ne devrait poursuivre ses ambitions politiques au nom de la lutte contre le terrorisme. »

Par ailleurs, dans un éditorial, le suotidien officiel chinois Global Times critique la fermeture « irrationnelle » par l’Inde des frontières avec le Pakistan d’ici à 2018. Des barbelés devraient y être installés ainsi que des postes de contrôle. « Le Pakistan et la Chine sont des alliés de longue date. la décision de l’Inde rendra les relations entre New Delhi, Islamabad et Pékin encore plus difficile », critique Hu Zhiyong, professeur à l’Institut des relations internationales de Shanghai, cité par le jouran de Pékin.

Tags de l'article