Revue de presse PAYS - DATE

Inde : "Modi se cache derrière le sang des soldats", selon Rahul Gandhi

Le vice-président du Congrès a rapidement nuancé ses propos sur Twitter et affirmé qu'il soutenait les frappes chirurgicales. Copie d'écran de The Indian Express, le 7 octobre 2016.
Le vice-président du Congrès a rapidement nuancé ses propos sur Twitter et affirmé qu'il soutenait les frappes chirurgicales. Copie d'écran de The Indian Express, le 7 octobre 2016.
Indian Express – Rahul Gandhi tente vainement d’étouffer la polémique. Après avoir déclenché un tollé en accusant Narendra Modi de « se cacher derrière le sang des soldats » et « d’exploiter leurs sacrifices » pour améliorer sa cote de popularité, le vice-président du Parti du Congrès a tenu à apporter des rectifications sur Twitter ce vendredi 7 octobre : « Je soutiens entièrement les frappes chirurgicales, je l’ai dit sans ambigüité. Mais je ne soutiendrai pas l’utilisation de l’armée indienne dans des affiches de propagande diffusées dans tout le pays. » Ses propos incendiaires avaient plus qu’irrité le parti nationaliste hindou (BJP) au pouvoir, qui l’avait qualifié en retour de « leader immature » et accusé de « contribuer au nivellement par le bas » de la politique, rapporte le Times of India.
Tags de l'article