Revue de presse Cachemire - 6 octobre 2016

Cachemire indien : attaque d'un camp de l'armée, trois assaillants tués

Trois soldats sont morts alors qu'ils se trouvaient à proximité du camp. Copie d'écran du First Post, le 6 octobre 2016.
Trois soldats sont morts alors qu'ils se trouvaient à proximité du camp. Copie d'écran du First Post, le 6 octobre 2016.
Firtspost – Les combats se poursuivent au Cachemire indien. Trois « militants » pakistanais ont été tués dans l’attaque d’un camp militaire à Handwara, dans le nord de la région. Les trois assaillants auraient été repérés et tués par des soldats indiens alors qu’ils étaient aux abords du camp. Lundi dernier, un soldat indien est mort lors de l’attaque de la base militaire de Baramulla dans le Jammu-et-Cachemire. Les combats autour de la ligne de contrôle, frontière de facto entre l’Inde et le Pakistan, se sont accrus depuis l’attaque de la base d’Uri, à quelques kilomètres de Baramulla, début septembre. 19 soldats indiens sont morts dans cet affrontement, le plus meurtrier depuis une quinzaine d’année, rappelle le Straits Times. Dimanche, les tensions se sont encore attisées alors que New Delhi a annoncé avoir procédé à des « frappes chirurgicales » et franchi la ligne de contrôle.