Revue de presse Corée du Sud - 4 octobre 2016

La Corée du Sud veut s'armer contre les missiles nucléaires du Nord

Le gouvernement sud-coréen a fait savoir son intention d'acheter des missiles Taurus sol-air, à même de détruire les installations nucléaires et les rampes de lancement de missile au Nord. Copie d'écran de Yonhap news agency, le 4 octobre 2016.
Le gouvernement sud-coréen a fait savoir son intention d'acheter des missiles Taurus sol-air, à même de détruire les installations nucléaires et les rampes de lancement de missile au Nord. Copie d'écran de Yonhap news agency, le 4 octobre 2016.
Yonhap – Que réserve l’avenir pour la Corée du Sud ? Après le 5ème essai nucléaire mené par Pyongyang, le gouvernement de Séoul a décidé de renforcer son armement contre l’arsenal du Nord. Les autotorités ont part de leur intention d’acheter des missiles Taurus sol-air de fabrication allemande, à même de détruire les installations nucléaires et les rampes de lancement de missile au Nord. « L’armée a récemment décidé d’acquérir plus de 90 missiles Taurus pour renforcer ses capacités anti-nucléaires et anti-missiles, a ainsi déclaré un reponsable du ministère sud-coréen de la Défense à l’agence Yonhap. Le processus d’achat des missiles est en cours. » Le déploiement de quelque 170 missiles Taurus est déjà prévu. Lorsque le déploiement des missiles supplémentaires sera achevé, l’armée de l’air sud-coréenne sera la première en Asie à opérer des avions de chasse armés avec ce système de missile d’une portée de 500 km.