Revue de presse Corée du Sud - 29 septembre 2016

Corée du Sud : le pdg de Lotte Group évite l'arrestation pour corruption

Le PDG du groupe est accusé d'avoir signé un grand nombre de contrats bidons au dépend des filiales du groupe. Copie d'écran du Korea Herald, le 29 septembre 2016.
Le PDG du groupe est accusé d'avoir signé un grand nombre de contrats bidons au dépend des filiales du groupe. Copie d'écran du Korea Herald, le 29 septembre 2016.
Korea Herald – Shin Dong-bin, le pdg du conglomérat Lotte est finalement ressorti libre de la cour de justice de Séoul ce jeudi 29 septembre. Le tribunal n’a pas souhaité suivre l’avis du procureur de l’arrêter formellement pour « détournement de fonds ». Le chaebol Lotte a réagi à cette nouvelle en annonçant qu’il ferait son « maximum » pour « minimiser l’impact potentiel du [parquet] sur son personnel et ses sous-traitants ». En effet, le procureur accuse le pdg du groupe d’avoir signé un grand nombre de contrats bidons au dépend des filiales du groupe pour un montant total de plus de 150 millions de dollars. S’il n’a pas réagit directement au verdict, le procureur se réserve le droit de faire appel en notant qu’il est « dommage que la cour ait rejeté le mandat juste parce que le prévenu s’est excusé au vu des gigantesques sommes en présence ».