Revue de presse Maldives - 15 septembre 2016

Maldives : les ennemis d'hier formellement alliés pour destituer Yameen

Pour l'ancien président Nasheed, la chute de Yameen est imminente. Copie d'écran de The Hindu, le 15 septembre 2016.
Pour l'ancien président Nasheed, la chute de Yameen est imminente. Copie d'écran de The Hindu, le 15 septembre 2016.
The Hindu – C’est officiel : les deux ennemis d’hier sont tombés d’accord. Mohamad Nasheed, leader de l’opposition et premier président démocratiquement élu des Maldives en 2008, a trouvé un accord avec son pire ennemi Maumoon Abdul Gayoom, qui a régné pendant 30 ans sur l’archipel. Leur objectif commun : pousser vers la sortie l’autoritaire président Yameen.

Il y a quelques années, cela aurait été impensable. Pour cause, Nasheed accusait Gayoom d’avoir orchestré sa chute et d’exercer son influence sur le régime actuel. « Comment voulez-vous construire le futur si nous continuons à aller dans le passé », a lancé Nasheed. Depuis Londres où il est exilé, l’ancien président a assuré qu’un changement de régime était imminent et appelé à une convergence entre les différentes figures de l’opposition.

Depuis sa victoire controversé, le président Yameen a fortement durci la démocratie maldivienne. Des milliers de dissidents, dont la majorité des leaders de l’opposition, ont été emprisonnés, tandis que d’autres ont été forcés de s’exiler.