Revue de presse Corée du Nord - 15 septembre 2016

Corée du Nord : la Chine s'oppose à des "sanctions unilatérales"

Si elle refuse des sanctions unilatérales, la Chine accepte de de travailler de concert avec les Nations Unies. Copie d'écran du Straits Time, le 15 septembre 2016.
Si elle refuse des sanctions unilatérales, la Chine accepte de de travailler de concert avec les Nations Unies. Copie d'écran du Straits Time, le 15 septembre 2016.
The Straits Times – Le ministre chinois des Affaires étrangères a prévenu son homologue japonais. La Chine, a déclaré Wang Yi, s’opposera à toutes « sanctions unilatérales » à l’égard de la Corée du Nord, même si le pays est prêt à travailler de concert avec les Nations Unies pour « formuler une réponse nécessaire » au dernier essai nucléaire nord-coréen. Selon les mots du chef de la diplomatie chinoise rapportés par Reuters, « la Chine est opposée au dernier essai nucléaire [nord-coréen, NDLR] et est prête à proposer des réponses nécessaires aux nouveaux changements à l’oeuvre dans la péninsule ».

Cette réponse chinoise intervient quelques heures à peine après que le ministre japonais des Affaires étrangères a demandé officiellement au gouvernement de Pékin « d’apporter une réponse constructive en tant que membre responsable du Conseil de sécurité de l’ONU », à la suite d’un essai nucléaire qui constitue « une menace impardonnable, directe et grave contre le Japon ».