Revue de presse Népal - 7 septembre 2016

Népal : Xi Jinping annule sa visite

Le président Xi Jinping annule sa visite au Népal et met Katmandou dans l'embarras à l'approche d'une visite du premier ministre Prachanda en Inde. Copie d'écran de l'Indian Express, le 7 septembre 2016
Le président Xi Jinping annule sa visite au Népal et met Katmandou dans l'embarras à l'approche d'une visite du premier ministre Prachanda en Inde. Copie d'écran de l'Indian Express, le 7 septembre 2016
The Indian Express – Ce ne sera pas pour cette fois. Le président chinois Xi Jinping, qui devait se rendre au Népal en octobre, a annulé son voyage. Selon The Indian Express, Pékin regrette le manque d’implication de Katmandou dans le projet « One Belt, One Road » (« une ceinture, une route » NDLR), destiné à améliorer la coopération et les connections entre la Chine et le reste de l’Eurasie. Autre sujet de dissension : la Chine n’apprécierait pas que le Népal ne mette pas en œuvre les accords mis en place lors d’une précédente rencontre en mars dernier.

Pourtant, cette dernière rencontre était apparue comme un véritable succès. Le Népal, dépendant fortement de l’Inde sur le plan commercial, était parvenu à se tourner vers Pékin. L’ancien premier ministre népalais KP Oli avait ainsi fait basculer les rapports de force régionaux, mettant fin à la dépendance du Népal au port Indien de Halgia, à Calcutta, pour son commerce avec des États tiers.

L’annulation de la visite de Xi Jinping, pouvant être perçue comme un recul de Pékin vis à vis de Katmandou, tombe donc mal : le 15 septembre, le nouveau Premier ministre Prachanda doit se rendre en Inde, pays avec lequel les relations bilatérales sont tendues depuis l’adoption d’une nouvelle Constitution par Katmandou en septembre 2015.