Revue de presse Philippines - 5 septembre 2016

Philippines : trois personnes recherchées après l'attentat meurtrier de Davao

La traque est lancée pour retrouver les responsables de l'attentat de Davao qui a fait 14 morts vendredi 2 septembre. Copie d'écran de The Japan Times, le 5 septembre 2016.
La traque est lancée pour retrouver les responsables de l'attentat de Davao qui a fait 14 morts vendredi 2 septembre. Copie d'écran de The Japan Times, le 5 septembre 2016.
The Japan Times – La traque est lancée. Vendredi 2 septembre, une bombe a explosé au marché de nuit de Davao, la plus grande ville du sud des Philippines, faisant 14 morts et 67 blessés. Un attentat d’autant plus symbolique que l’actuel président Duterte fut le maire de Davao pendant plus de 20 ans. Depuis ce lundi 5 septembre, la police philippine recherche activement trois personnes, un homme et deux femmes grâce à des portraits-robots, rapporte le Japan Times. Selon des témoins, l’un d’eux aurait déposé le sac à dos où se trouvait la bombe avant de s’enfuir quelques minutes avant l’explosion.

Des membres d’Abou Sayyaf ont revendiqué l’attaque. Cependant, selon le chef de la police nationale, Ronald dela Rosa, cela pourrait aussi être l’oeuvre de trafiquants de drogues en lien avec le groupe islamiste.

Peu après l’attaque, le président philippin, Rodrigo Duterte a déclaré « l’État de non-droit » permettant le déploiement de militaires pour le maintien de l’ordre dans l’ensemble de l’archipel. La nouvelle maire de Davao, Sara Duterte, fille du président, a offert une récompense de 2 millions de peso (38 500 euros) pour l’arrestation du coupable.