Revue de presse Pakistan - 1er Septembre 2016

Pakistan: les mensonges des forces paramilitaires dévoilés

Copie d'écran de Dawn, le 1er septembre 2016.
Farhatullah Babar a soumis ce mercredi 31 août un avis de motion de privilège contre les Rangers, affirmant que l'Organisation qui aurait soutenu l'opération Karachi n'existe pas. Copie d'écran de Dawn, le 1er septembre 2016.
Dawn – Les Rangers devant la justice. Un avis de motion de privilège a été soumis hier mercredi 31 août contre les Rangers pakistanais (forces paramilitaires pakistanaises, sous le contrôle du ministère de l’Intérieur, NDLR). Ceux-ci sont accusés d’avoir trompé le Comité sénatorial permanent en affirmant que l’opération de Karachi menée par les forces paramilitaires avait été soutenue par une organisation internationale des droits de l’homme – qui en réalité n’existerait pas.

C’est Farhatullah Babar, membre du parti du Peuple pakistanais, qui a déposé cet avis de motion. Le législateur a déclaré avoir recherché cette organisation et joint des personnes au Pakistan, en Inde et au Népal pour vérifier son existence. Les individus qu’il a contactés lui ont affirmé qu’aucun organisme nommé « Commission des droits de l’Homme en Asie du Sud » n’existait. Selon lui cette Commission est en réalité une fausse organisation créée pour la propagande et pour justifier l’opération de Karachi. Cette dernière est une opération anti-criminalité menée actuellement dans l’agglomération de Karachi par les Rangers, principalement contre les membres du mouvement mené par le parti Muttahida Qaumi (MQM). Elle est à l’origine de nombreux morts – dont le nombre reste encore incertain.

C’est le colonel Qaiser Khattaq, considéré comme ayant dirigé l’opération Karachi, qui avait indiqué lors d’une réunion du Comité sénatorial permanent en juin qu’une telle organisation avait approuvé l’opération. Suite à quoi, Farhatullah Babar lui a demandé de lui fournir une copie du rapport prouvant un tel soutien à la prochaine réunion du Comité sénatorial. Le colonel n’a cependant rien fourni – il n’est même même pas venu à la réunion. Depuis, les Rangers affirment que leurs représentants ne seront pas disponibles avant novembre.

Tags de l'article