Revue de presse Inde - 1er Septembre 2016

Inde : Sandeep Kumar estime avoir été évincé pour ses origines dalit

Copie d'écran du Indian Express, le 1er septembre 2016.
Sandeep Kumar assure avoir été évincé du gouvernement de Delhi pour ses origines dalit et nie être mêlé à une affaire de sex tape. Copie d'écran du Indian Express, le 1er septembre 2016.
Indian Express – Sandeep Kumar se dit victime d’un complot politique. L’ancien ministre indien des Droits des femmes et des enfants, a été évincé du gouvernement de l’État de Delhi par son ministre-en-chef, Arvind Kerjriwal, également leader du parti AAP (« Parti de l’homme ordinaire ») hier soir, mercredi 31 août. Cette décision a eu lieu après que Kerjiwal a reçu à son domicile une sex tape dévoilant Sandeep Kumar dans une situation compromettante avec plusieurs femmes. « Au lieu d’aider les femmes dans le besoin, un travail mandaté par son ministère, Kumar utilisait des femmes pour satisfaire ses besoins personnels », dénonce le site First Post.

Cependant, Sandeep Kumar clame son innocence. Selon le quotidien Indian Express, l’ancien ministre affirme être victime d’un complot et que la véritable raison de son évincement est à chercher dans ses origines. Il est en effet « dalit et pauvre » (les dalit sont des intouchables, NDLR). « Ce n’est pas moi dans cette vidéo. Une enquête doit être ouverte, s’est défendu Kumar. La chaîne de télévision ABP elle-même dit qu’elle ne peut pas assurer l’authenticité de cette vidéo. C’est un procès médiatique. (…) Quand des personnes de notre communauté s’élèvent, un complot est mis en œuvre pour nous détruire. » Il s’agit du troisième ministre AAP au gouvernement de Delhi à être limogé en dix-huit mois.

Tags de l'article