Revue de presse Inde - 29 Août 2016

Inde : pourquoi Aung San Suu Kyi s'est-elle d'abord rendue en Chine ?

Copie d'écran de NDTV, le 29 août 2016.
L'Inde s'interroge sur l'influence de la Chine en Birmanie et sur l'importance d'une nouvelle stratégie dans la région. Copie d'écran de NDTV, le 29 août 2016.
NDTV – Pourquoi Aung San Suu Kyi préfère-t-elle Pékin ? C’est ce que se demande Yashwant Sina, l’un des leaders du BJP et ancien ministre indien des Affaires étrangères dans un éditorial du site NDTV. Alors que l’Inde est un voisin essentiel à la Birmanie, avec qui elle a toujours entretenu une relation étroite, la ministre birmane des Affaires étrangères – et Premier ministre de facto – à choisi de se rendre en priorité en Chine la semaine dernière.
Aung San Suu Kyi, lors du processus de démocratisation de la Birmanie, aurait déclaré regretter la coopération de l’Inde avec le régime militaire, bien que New Delhi ait maintenu sa position sur la nécessité d’une ouverture de la Birmanie – contrairement à la Chine. Cette dernière a longtemps été le seul acteur présent en Birmanie. Pour l’ancien ministre indien des Affaires étrangères, l’Inde doit imiter la Chine et s’investir davantage en Birmanie, notamment en matière de sécurité des frontières. Pour devenir un hub économique de l’Asie, l’Inde doit devancer la Chine et s’engager davantage dans les pays en développement de l’Asie du Sud-Est, comme elle le fait en Afghanistan (voir notre revue de presse du 23 août ). Pour cela, doit exploiter ses frontières terrestres.
Tags de l'article