Revue de presse Inde - 29 Août 2016

Cachemire indien : levée du couvre-feu après 51 jours

Copie d'écran de The Hindu, le 29 août 2016.
La vie peut commencer à reprendre son cours au Jammu-et-Cachemire. Copie d'écran de The Hindu, le 29 août 2016.
The Hindu – Soulagement au Jammu-et-Cachemire. Ce lundi 29 août marque la levée du couvre-feu imposé depuis 51 jours dans la quasi-totalité de la vallée du Cachemire – à l’exception de la ville de Pampore et de deux postes de police de Srinagar (la capitale). Raison invoquée : « l’amélioration de la situation » dans la région, secouée par de violents affrontements entre locaux et forces de l’ordre après la mort d’un militant séparatiste au début du mois de juillet. Les habitants peuvent de nouveau circuler librement et faire leurs courses, bien que de nombreux magasins refusent d’ouvrir avant le 1er septembre – comme le leur ont intimé les séparatistes, explique The Hindu.
Ce relâchement du contrôle policier au Cachemire indien permet à New Delhi d’envisager d’autant plus sérieusement la nomination d’un nouveau gouverneur dans l’Etat, en remplacement de NN Vohra, explique NDTV. Objectif : « assister le gouvernement local dans le règlement (pacifique) de la crise en cours et s’assurer qu’il ne faiblisse pas en matière de vision et de stratégie », aurait déclaré un ministre « traitant avec le Cachemire » dont l’identité n’a pas été dévoilée. Si la liste des personnalités pressenties est déjà bien longue, seule une certitude demeure : c’est Narendra Modi qui choisira personnellement le futur gouverneur. Son choix devrait se porter sur un proche du RSS – groupe nationaliste hindou dont le BJP, parti de Modi, est l’émanation politique – et sur un civil, d’après NDTV. De quoi trouver un équilibre entre volonté d’obéissance vis-à-vis de New Delhi et nécessité de conciliation vis-à-vis des locaux.
Tags de l'article