Revue de presse Birmanie - 26 Août 2016

Birmanie : pas de précipitation pour reconstruire les pagodes de Bagan

Copie d'écran du Myanmar Times, le 26 août 2016.
A Bagan, l'UNESCO doit être impliquée dans les travaux de reconstruction, d'après Aung San Suu Kyi. Copie d'écran du Myanmar Times, le 26 août 2016.
Myanmar Times – Pas question de démarrer immédiatement les travaux de reconstruction à Bagan, annonce Aung San Suu Kyi. Les 187 pagodes endommagées par le violent tremblement de terre qui a fait trois morts hors de Bagan hier jeudi 25 août (voir notre revue de presse) attendront.

La raison ? Pour la conseillère d’Etat et Permier ministre de facto, la restauration doit se faire sur les conseils et avec la participation de l’UNESCO. Elle a ainsi enjoint son ministre birman de la Culture et des Affaires religieuses à prendre contact avec l’organisation internationale. Un avis partagé avec le président de l’Association des Architectes birmans : « Les principes de rénovation du patrimoine mondial doivent être respectés. » En 1975, un tremblement de terre avait abîmé 600 pagodes qui avaient été « grossièrement » réparées. Or les « travaux de préservation bâclés » ont longtemps constitué un frein à l’inscription de Bagan à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, souligne le Myanmar Times – ce qui pourrait expliquer le positionnement du nouveau gouvernement. La candidature de Bagan a été déposée il y a 20 ans maintenant auprès de l’organisation internationale, en 1996.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don
Tags de l'article