Revue de presse Pakistan - 25 Août 2016

Pakistan: un détenu élu maire de Karachi

Copie d'écran de l'Express Tribune, le 25 août 2016.
Waseem Akhtar, leader du parti MQM actuellement emprisonné pour sédition et accusations de terrorisme, a été élu mercredi 24 août maire de Karachi. Copie d'écran de l'Express Tribune, le 25 août 2016.
The Express Tribune – Waseem Akhtar, leader du parti pakistanais Muttahida Qaumi Movement (MQM), actuellement emprisonné pour sédition et accusations de terrorisme, a été élu maire de Karachi, mégapole de 20 millions d’habitants. Waseem a en effet remporté les élections hier, mercredi 24 août, avec une majorité de 208 voix sur 294. Son collègue Arshad Volhra a, quant à lui, été élu adjoint avec 205 votes. L’ancien parlementaire et ministre avait été arrêté le mois dernier pour avoir aidé des terroristes présumés et pour son rôle dans le massacre de Karachi les 12 et 13 mai 2007 [qui avait opposé d’un côté des activistes pro-gouvernementaux et du MQM et de l’autre les supporters du Chef de la justice Iftikhar Chauhdry, NDLR]. Il était à l’époque conseiller du ministre en chef de l’Intérieur de la province de Sindh mais récuse ces accusations. Selon son avocat, Mahfooz Yar Khan, il pourrait gouverner la ville depuis sa cellule grâce à des visio-conférences.
Waseem s’est adressé aux médias, appelant à une coopération avec le gouvernement du Sindh – dirigé par le Parti du peuple pakistanais (PPP) – pour l’essor de Karachi. Il lui a demandé d’octroyer plus de pouvoirs au gouvernment local. Concernant la situation sécuritaire de la ville, Waseem a proposé de travailler en coopération avec le directeur général des Rangers [forces de sécurité, NDLR] et l’a assuré du respect sincère du MQM pour les sacrifices des soldats en charge du maintien de l’ordre.
Toutefois, les résultats ont été contestés dans l’ouest de la ville. Un recomptage des voix aura lieu aujourd’hui.
Tags de l'article