Revue de presse Taïwan - 24 Août 2016

Taïwan : Pékin refuse son visa pour Hong Kong à l'ancien porte-parole du KMT

Copie d'écran du Taipei Times, le 24 août 2016.
Pékin refuse d'octroyer un visa pour Hong Kong à l'ancien porte-parole du Kuomintang (KMT) à la suite de son adhésion au comité chargé d'enquêter sur les biens acquis illégalement par le KMT. Copie d'écran du Taipei Times, le 24 août 2016.
Taipei Times – Yang Wei-chung, ancien porte-parole du parti nationaliste taïwanais Kuomintang (KMT), ne pourra pas se rendre à Hong Kong où il devait assister à un forum auquel étaient invités plusieurs politiciens taïwanais. Il a indiqué hier mardi 23 août s’être vu refuser son visa par Pékin. Motif invoqué : son rattachement au comité de Règlement des actifs illégaux du Parti chargé d’enquêter sur les biens acquis frauduleusement par le Kuomintang. Le Parti communiste chinois (PCC) soutient fermement le KMT sur l’affaire des actifs du parti, a affirmé Yang Wei-chung lors d’une interview à la radio. D’où le refus de Pékin de laisser entrer sur le continent celui qui participera à l’enquête sur le sujet.
Face à ce refus, Yang Wei-chung – exclu en juin dernier du KMT pour l’avoir diffamé – s’est interrogé sur Facebook sur la réelle autonomie de Hong Kong. Selon lui, Pékin ne devrait pas interférer dans cette affaire d’enquête : « les actions du PCC ont davantage représenté un obstacle qu’une aide pour le KMT ».
Tags de l'article