Revue de presse Indonésie - 24 Août 2016

L'Indonésie obtient la licence européenne FLEGT régulant l'exploitation forestière

Copie d'écran du Jakarta Post, le 24 août 2016.
L'Indonésie devient le premier détenteur de la licence européenne FLEGT qui facilite l'exportation de ses produits forestiers. Copie d'écran du Jakarta Post, le 24 août 2016.
Jakarta Post – Les produits forestiers indonésiens s’exporteront beaucoup plus facilement dans l’Union européenne. Le jeudi 18 août, le Parlement européen a approuvé l’obtention de sa licence européenne FLEGT par l’Indonésie, qui devient ainsi le premier pays hors Union Européenne à détenir le précieux sésame. Grâce à lui, les produits en bois indonésiens pourront entrer dans les 28 pays membres de l’UE sans avoir à passer au préalable un processus de vérification long et coûteux.

Selon Putera Parthama, directeur général de la Gestion durable des forêts de production du ministère de l’Environnement et des Forêts, cette réglementation permet à l’Indonésie de laisser ses concurrents loin derrière elle. Cette approbation est, d’après lui, une preuve que les produits en bois indonésiens ne proviennent pas d’activités illégales de déforestation.

Depuis la mise en œuvre en 2013 du système de vérification de l’origine légale du bois indonésien (SVLK), la valeur des exportations indonésiennes dans le secteur des produits forestiers a augmenté d’année en année. Elle a même doublé de 2014 à 2015. Le mois dernier, les exportations indonésiennes de bois à destination de ses trois plus gros clients (la Chine, la Corée du Sud et le Japon) représentaient 500 milliards de dollars américains. Le marché européen représente quant à lui 11% du marché des produits forestiers du pays. Putera Parthama pense cependant que l’Union européenne « peut devenir un baromètre en ce qui concerne les exigences environnementales et l’origine légale du bois ».

Tags de l'article