Revue de presse Philippines - 23 Août 2016

Philippines : au-delà de la "guerre" contre la drogue, les promesses d'un rebond économique

Copie d'écran de Channel News Asia, le 23 août 2016.
Alors qu'on entend plutôt parler du président philippin pour sa politique anti-drogue et ses frasques, les leaders économiques du pays saluent la réussite de sa politique économique. Copie d'écran de Channel News Asia, le 23 août 2016.
Channel News Asia – Alors que le président philippin Rodrigo Duterte fait les gros titres avec sa politique anti-drogue – qui a déjà causé 1 800 morts d’après les chiffres officiels – sa politique économique, moins connue, porte ses fruits. Le gouvernement philippin a en effet annoncé la semaine dernière un taux de croissance économique de 7% – le plus haut depuis 3 ans – faisant pour l’instant des Philippines le pays dont la croissance au second trimestre 2016 est la plus forte (tous les pays n’ont pas encore communiqué leurs chiffres).
Les bases de l’économie philippine ont été posées par le prédécesseur de Duterte, Benigno Aquino, qui a amené la croissance du pays a près de 6 % durant son mandat. Mais les leaders économiques philippins félicitent également la nouvelle administration pour sa construction de nouvelles infrastructures. Selon eux, cela pourrait mener à un futur boom économique. Lors de son élection en mai dernier, Duterte avait pourant été vague quant à sa politique économique… Aujourd’hui, les entreprises annoncent les unes après les autres leur plan d’expansion.
Certains voient même la campagne anti-drogue de Duterte comme positive pour l’économie, bien qu’extrêmement sanglante. Les scandales qui touchent le nouveau président – qui a notamment qualifié l’ambassadeur américain de « gay » et de « fils de pute » (voir notre revue de persse du 10 août) – n’égratigne pas son soutien populaire. Il détenait en effet 91 % d’approbation de la population lors du dernier sondage de popularité. Un plebiscite qui remonte à l’époque où il était maire de Davao : il avait alors tenu ses promesses et fait fleurir l’économie de la région.
Tags de l'article