Revue de presse Népal - 17 août 2016

Népal : la récente évolution politique du pays sans incidence pour Pékin

Le ministre chinois des Affaires étrangères a annoncé que le changement politique du Népal survenu le 3 août dernier n'aura aucune influence sur les relations sino-népalaises. Copie d'écran du Kathmandu Post, le 17 août 2016.
Le ministre chinois des Affaires étrangères a annoncé que le changement politique du Népal survenu le 3 août dernier n'aura aucune influence sur les relations sino-népalaises. Copie d'écran du Kathmandu Post, le 17 août 2016.
Katmandu Post – Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a annoncé lors d’une réunion avec le vice-Premier ministre népalais Krishna Bahadur Mahara, que le changement politique du Népal n’influerait pas sur la politique chinoise vis-à-vis de son gouvernement. Il faisait ici référence au changement de régime de Katmandou du 3 août dernier à l’issue duquel le leader maoïste Pushpa Kamal Dahal avait succédé à Sharma Oli au poste de Premier ministre (voir notre Revue de presse du 4 août).

Le ministre chinois a également exprimé les attentes de son pays de voir le Népal renforcer son unité, sa paix, sa stabilité et son développement et de conduire des projets mutuels de coopération. Les deux pays ont déjà signé plusieurs accords de coopération dans les secteurs énergétique, commercial et des transports.

Mahara a quant à lui rapporté au Kathmandu Post avoir informé son homologue de la volonté népalaise de renforcer ses relations avec la Chine et l’Inde. En mission à Pékin en tant qu’envoyé spécial du Premier ministre, Mahara avait également pour but de s’assurer de la visite du Président chinois Xi Jinping au Népal prévue en octobre prochain. Selon lui, la Chine a répondu positivement à l’invitation népalaise.