Revue de presse Bangladesh - 10 août 2016

Bangladesh : un ex-député condamné à mort pour crimes durant la guerre d'indépendance de 1971

Au Bangladesh, le tribunal spécial mis en place par le gouvernement en 2010 à condamné un ancien député à la peine capitale pour crimes commis durant la guerre d'indépendance en 1971. Copie d'écran du Hindu, le 10 août 2016.
Au Bangladesh, le tribunal spécial mis en place par le gouvernement en 2010 à condamné un ancien député à la peine capitale pour crimes commis durant la guerre d'indépendance en 1971. Copie d'écran du Hindu, le 10 août 2016.
The Hindu – La sentence est tombée, presque cinq décennies plus tard. Au Bangladesh, un ancien député a été condamné à mort ce mercredi 10 août par un tribunal spécial, pour des crimes commis lors de la guerre de l’indépendance de 1971. Sakhawat Hossain, qui avait été élu au parlement sous la bannière du parti Jamaat-e-Islami, est accusé d’avoir collaboré avec l’armée pakistanaise et d’être donc complice de la mort de 3 millions de personnes et du viol de 200 000 femmes lors de la guerre qui a permis au Bangladesh de prendre son indépendance en 1971. Lors de ce verdict, sept autres personnes ont été condamnées à la prison à vie pour crimes de guerre, rapporte The Hindu. Les poursuites judiciaires avaient été lancées en 2010 par Sheikh Hasina, l’actuelle Premier ministre, en formant ce tribunal spécial. Depuis sa création, 20 personnes ont été condamnées. Cinq hommes, principalement des leaders du parti Jamaat-e-Islami qui avait ouvertement soutenu le Pakistan, ont été exécutés.