Revue de presse Philippines - 8 août 2016

Philippines : l'ancien président Fidel Ramos se rend aujourd'hui en Chine

L'ancien président philippin est en visite à Hong Kong pour relancer les relations entre les deux pays. Copie d'écran du South China Morning Post, le 8 août 2016.
L'ancien président philippin est en visite à Hong Kong pour relancer les relations entre les deux pays. Copie d'écran du South China Morning Post, le 8 août 2016.
South China Morning Post – La venue de Fidel Ramos en Chine est confirmée. L’ancien président philippin atterrira ce lundi 8 août à Hong Kong. Il a expliqué à ce sujet que, n’ayant aucune autorité, il n’effectuerait aucune négociation concernant les disputes en mer de Chine du Sud. Son seul devoir, en tant qu’envoyé spécial dépêché par l’actuel président Rodrigo Duterte, est de rétablir de bonnes relations entre Manille et Pékin, commente-t-il. Les rapports entre les deux pays sont en effet extrêmement tendus depuis que les Philippines ont saisi la Cour permanente d’arbitrage de La Haye en 2013, concernant les litiges territoriaux que les deux Etats entretiennent en mer de Chine méridionale. Le gouvernement chinois refusant de reconnaître le verdict de la Cour rendu le mois dernier, la situation s’est d’autant plus dégradée en me de Chine du Sud que des exercices militaires continuent d’être tenues dans les eaux disputées. La deuxième patrouille aérienne chinoise du mois a notamment eu lieu dimanche dernier.

Selon l’agence de presse officiell Chine Nouvelle, la visite de Ramos « représente le premier pas concret, côté philippin, pour engager des discussions bilatérales avec Pékin concernant [les litiges en] mer de Chine méridionale ». Il a cependant rajouté que les décisionnaires philippins devaient savoir que les relations tendues entre les deux pays pourraient difficilement reprendre.