Revue de presse Corée du Nord - 3 août 2016

Corée du Nord : 1 missile Rodong s'écrase dans les eaux du Japon

Les deux missiles Rodong lancés par Pyongyang ont pour la première fois atteint les eaux territoriales japonaises. Copie d'écran du Korea Herald, le 3 août 2016.
Les deux missiles Rodong lancés par Pyongyang ont pour la première fois atteint les eaux territoriales japonaises. Copie d'écran du Korea Herald, le 3 août 2016.
Korea Herald – Pyongyang franchit un cap dans la provocation. Ce mercredi 3 août, la Corée du Nord a procédé a un « lancement simultané de deux missiles Rodong à 7h53 heure locale, près de la ville de Hwangju, dans le Hwanghae », selon le US Strategic Command du Département américain à la Défense. Des armes dont la portée pourrait atteindre 1300 km, comme le rappelle le Korea Herald. Une distance qui lui permettrait d’atteindre le Japon. « Un des missiles a explosé immédiatement après le lancement, alors que le second a été suivi jusqu’en mer du Japon », a annoncé l’instance américaine dans son communiqué de presse.

Une source japonaise haut placé a précisé au Straits Times que la fusée s’était abîmée dans les eaux territoriales nippones. Une première, qui a été qualifiée de « menace grave » pour le pays par son Premier ministre Shinzo Abe. La situation en Asie du Nord-Est est électrique après l’annonce par la Corée du Sud et les États-Unis de l’installation d’une batterie antimissile THAAD dans la péninsule. La Corée du Nord avait menacé les deux alliés de « réponses physiques » contre ce dispositif. Pyongyang avait déjà procédé au lancement de 3 missiles le 19 juillet dernier (voir notre revue de presse du 19 juillet). Ils s’étaient écrasés en mer du Japon, mais hors des eaux territoriales nippones, après un vol de 500 à 600 km.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don