Revue de presse Inde - 29 juillet 2016

La sécurité indienne menacée par la ligne de chemin de fer chinoise au Tibet ?

Les stratégies de la Chine au Tibet, avec la construction d'une ligne de chemin de fer, pourraient-elles menacer la sécurité indienne ? Copie d'écran du Daily O, le 29 juillet 2016.
Les stratégies de la Chine au Tibet, avec la construction d'une ligne de chemin de fer, pourraient-elles menacer la sécurité indienne ? Copie d'écran du Daily O, le 29 juillet 2016.
Daily O – La stratégie de Pékin est claire. En mai 2015, le gouvernement chinois publiait un livre blanc sur la Défense, qui annonçait les nouvelles stratégies de l’Armée populaire de libération : « gagner des guerres locales informatisées ». Une stratégie qui a été « mise en place au Tibet » et qui « menace la sécurité indienne », estime le Daily O. En mai 2016, la Chine accordait plus de pouvoir à la Tibet Military Command (TMC), qui garde la frontière avec l’Inde : « En élevant le niveau d’autorité de la TMC et en la plaçant sous la juridiction de l’Armée populaire de Libération, la Chine continue de renforcer sa présence militaire dans la région autonome. Elle souhaite également permettre au commandement militaire d’endosser davantage de missions de combats », avait déclaré un analyste cité par le Parti. Une action inattendue, qui témoigne de la volonté de Pékin de se préparer à d’éventuels affrontements avec l’Inde, commente le quotidien indien.

Cette volonté serait confirmée par la construction d’une ligne de chemin de fer en 2006 sur le plateau tibétain. Il s’agirait d’un développement stratégique permettant de garantir l’accès aux ressources militaires nécessaires pour la TMC, d’exploiter les ressources naturelles de la région, et d’engendrer un boom économique. Officiellement, le développement très rapide de la région renforcé par cette ligne de chemin de fer avait pour but de propulser le tourisme. Cependant, la Chine a pour projet d’étendre ces infrastructures à double usage (civil et militaire). La ligne de chemin de fer devrait atteindre la frontière indienne en 2020. En août 2015, le président Xi Jingping avait affirmé lors du Tibet Work Forum : « Gouverner les zones frontalières est la clé pour gouverner un pays, et stabiliser le Tibet est une priorité pour gouverner les zones frontalières. » Une déclaration qui devrait sonner comme un avertissement pour les autorités indiennes, conclut le Daily O.

Tags de l'article