Revue de presse Philippines - 26 juillet 2016

Philippines : Duterte annonce un cessez-le-feu immédiat avec les rebelles communistes

Le Président philippin Rodrigo Duterte a annoncé lors de son premier "discours sur l'état de la nation" un cessez-le-feu avec les communistes. Copie d'écran de Inquirer, le 26 juillet 2016.
Le Président philippin Rodrigo Duterte a annoncé lors de son premier "discours sur l'état de la nation" un cessez-le-feu avec les communistes. Copie d'écran de Inquirer, le 26 juillet 2016.
Inquirer – La fin du conflit avec les communistes ? Le Président philippin Rodrigo Duterte a annoncé lundi 25 juillet lors de son premier discours sur l’état de la nation devant le Congrès un cessez-le-feu unilatéral avec les guerillas communistes. Il souhaite en effet mettre fin au conflit qui « devient chaque jour plus sanglant » et demande au Parti communiste et à ses alliés (le Front démocratique national des Philippines et la Nouvelle Armée populaire) de s’y atteler avant la fin de son mandat. Ce cessez-le-feu est un prémisse à la reprise des pourparlers de paix avec le Parti communiste qui aura lieu en Norvège le 20 août prochain, commente Inquirer.

Jose Maria Sison, fondateur du Parti communiste philippin, a accueilli favorablement le discours de Duterte et a indiqué que son organisation répondrait positivement à celui-ci. Le porte-parole des forces armées philippines a quant à lui annoncé que celles-ci « respecteront les instructions du commandant en chef, mais resteront vigilantes, prêtes à se défendre et à poursuivre les attaquants s’ils étaient confrontés à des éléments armés de la Nouvelle Armée populaire ».