Revue de presse Corée du Sud - 13 juillet 2016

Corée du Sud : les THAAD seront déployés à Seongju

Selon une source anonyme du gouvernement, le système THAAD serait prochainement déployé à Seongju, dans le Gyeongsang du Nord. Copie d'écran du Korea Times, le 13 juillet 2016.
Selon une source anonyme du gouvernement, le système THAAD serait prochainement déployé à Seongju, dans le Gyeongsang du Nord. Copie d'écran du Korea Times, le 13 juillet 2016.
Korea Times – Séoul et Washington auraient déjà choisi : le système de défense anti-missiles américain THAAD sera déployé à Seongju, près de Daegu, dans la province du Gyeongsang du nord, au sud-est de la péninsule. C’est ce qu’assure une source anonyme au gouvernement. D’après cette dernière, les deux États en sont « au stade final des procédures administratives ». Cette position stratégique « permet d’offrir une protection aérienne au quartier général sud-coréen de Gyeryongdae » ainsi qu’à 3 bases américaines, précise un responsable militaire du pays. Mais Seongju possède aussi un avantage financier : le site abrite déjà une batterie américaine de missiles sol-air qui serait remplacée par le THAAD. Il n’y aurait donc pas besoin d’acheter du terrain supplémentaire. Selon le Korea Times, « l’annonce officielle est attendue pour le 22 juillet ». Elle devrait être rapidement suivie d’une réponse de la Chine, qui voit ce dispositif comme une menace pour sa souveraineté.

Cependant, dans une tribune du Korea Times du 7 juillet, l’universitaire Lee Seong-hyon rassurait les inquiets. Il rappelle que le ministre sud-coréen des Affaires étrangères a récemment annoncé que les relations sino-coréennes « n’ont jamais été aussi bonnes ». La Chine, qui se qualifie elle même de « puissance responsable » ne se vengera pas de l’installation du THAAD selon lui. Elle cherchera plutôt à changer son image auprès des Sud-Coréens qui la voient comme « une menace à la sécurité ». Une opinion qui, selon Pékin, est due à la propagande américaine.