Malaisie : l'explosion de Puchong, premier attentat de Daech dans le pays

La police malaisienne a confirmé la première attaque terroriste de Daech, qui a fait 8 blessés le 28 juin 2016 dans une boîte de nuit de Puchong, près de Kuala Lumpur. Copie d’écran du Straits Times, le 4 juillet 2016.
La police malaisienne a confirmé la première attaque terroriste de Daech, qui a fait 8 blessés le 28 juin 2016 dans une boîte de nuit de Puchong, près de Kuala Lumpur. Copie d’écran du Straits Times, le 4 juillet 2016.
Straits Times – Au tour de la Malaisie. La police malaisienne l’a confirmé ce lundi 4 juillet : Daech a réussi sa première attaque dans le pays, majoritairement musulman. Le 28 juin dernier, une explosion causée par une grenade dans une boîte de nuit a fait 8 blessés à Puchong, dans l’Etat de Selangor. Elle aurait été orchestrée depuis la Syrie et exécutée par des djihadistes locaux, rapporte le Straits Times. « Entre l’attaque du 28 juin et le 1er juillet, a révélé un représentant des forces de l’ordre, nous avons arrêté 15 personnes, dont les deux hommes ayant jeté la grenade. »

Les suspects, dont deux policiers, seraient âgés entre 19 et 52 ans et se seraient procurés l’arme dans un pays voisin. Lors des perquisitions, la police a saisi plusieurs armes blanches, des cagoules et des drapeaux à l’effigie du groupe terroriste. Invoquant une « rivalité » ou une « attaque ciblée », les autorités avaient dans un premier temps exclu la piste terroriste, mais celle-ci a été réintroduite lorsque Muhamad Wanndy Mohamad Jedi, membre malaisien proéminent de Daech, a revendiqué l’attaque sur Facebook.