Revue de presse Malaisie - 24 juin 2016

Malaisie : Najib Razak va-t-il annoncer des élections anticipées ?

Le Premier ministre Najib Razak pourrait annoncer des élections anticipées dans un contexte politique qui lui est favorable. Copie d'écran du Straits Times, le 24 juin 2016.
Le Premier ministre Najib Razak pourrait annoncer des élections anticipées dans un contexte politique qui lui est favorable. Copie d'écran du Straits Times, le 24 juin 2016.
Straits Times – Le vent tourne pour Najib Razak. En plein rebond politique car en partie blanchi pour des affaires de corruption, le bruit court que le Premier ministre malaisien pourrait organiser des élections générales anticipées. Prévues initialement pour 2018, elles seraient ainsi organisées un an plus tôt.

Le chef du gouvernement souhaite certainement bénéficier du contexte actuel qui lui est favorable. En effet, l’opposition se trouve divisée et récemment, le parti de Najib Razak enchaîne les victoires électorales, révèle le Straits Times. Interrogé par des journalistes le 23 juin, le Premier ministre aurait déclaré « Je peux seulement dire que les élections générales se tiendront après l’Aïd. Mais je ne sais pas celui de quelle année. » Et le Straits Times de rappeler que cette année, la fête marquant la fin du Ramadan tombera le 6 juillet. En revanche pour les observateurs politiques, même si l’idée parait séduisante pour Najib Razak, il est peu probable que les élections se tiennent cette année. L’inflation élevée provoquée par une économie encore faible et la taxe sur les produits et services ont soulevé de nombreux mécontentements. Par ailleurs, une levée de fonds pour la campagne serait nécessaire, ce qui prendrait un certain temps.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don