Revue de presse Sri Lanka - 23 juin 2016

Sri Lanka : le gouvernement a-t-il utilisé des bombes à fragmentation durant la guerre civile ?

Le journal anglais The Guardian a révélé des photos mettant en cause le gouvernement sri lankais. Copie d'écran de The Hindu, le 23 juin 2016.
Le journal anglais The Guardian a révélé des photos mettant en cause le gouvernement sri lankais. Copie d'écran de The Hindu, le 23 juin 2016.
The Hindu – Le débat a été lancé par des photographies publiées par The Guardian. Réaction du gouvernement sri-lankais : impossible de prouver la véracité des clichés de bombes à fragmentation, rapporte The Hindu. « Comment savez-vous que ces sites se trouvent au Sri Lanka ? Comment dire si ces bombes appartiennent à l’armée ou aux Tigres tamouls ? » s’est demandé la porte-parole du gouvernement. The Guardian quant à lui affirme que seul le gouvernement avait la possibilité de développer des bombes à fragmentations.

La porte-parole officielle s’interroge également sur le timing de cette sortie médiatique, alors que le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies ouvre une session de discussions sur les problèmes de réconciliation du Sri Lanka avec la minorité tamoule. Le pays a été le théâtre d’une guerre civile longue et sanglante entre le gouvernement de Colombo et les Tigres tamouls. Ces derniers se battaient pour l’autodétermination. Les Tamouls représentent 15 % de la population face à la majorité cinghalaise. La guerre s’est terminée en 2009 avec la mort du chef des Tigres tamouls, après 37 ans de conflit et au moins 100 000 morts.