Revue de presse Indonésie - 17 juin 2016

L'Indonésie va raccompagner les boat-people sri-lankais dans les eaux internationales

Après avoir ravitaillé et réparé l'embarcation des migrants sri-lankais, l'Indonésie l'a laissée reprendre la mer. Copie d'écran du Jakarta Globe, le 17 juin 2016.
Après avoir ravitaillé et réparé l'embarcation des migrants sri-lankais, l'Indonésie l'a laissée reprendre la mer. Copie d'écran du Jakarta Globe, le 17 juin 2016.
The Jakarta Globe – Le bateau de fortune a été réparé et ravitaillé par l’Indonésie avant de reprendre la mer. La province d’Aceh, où se trouvent les demandeurs d’asile sri-lankais, a « délivré de la nourriture, des médicaments et de l’eau minérale », explique le Jakarta Globe, ainsi qu’un examen de santé aux 44 migrants comprenant une femme enceinte ainsi que neuf enfants.

Les réfugiés, issus de la minorité tamoule, voyagent depuis plus de 20 jours sur un navire battant pavillon indien. Les boat-people naviguaient le long des côtes indonésiennes depuis près d’une semaine, d’après le Jakarta Globe. Un incident mécanique les avaient empêchés de rejoindre l’Australie, leur destination initiale. Les Tamouls fuient leur pays d’origine où ils sont « victimes de discrimination » par les autorités, précise le quotidien indonésien. Jakarta place généralement les demandeurs d’asile dans des centres de détention où leur demande est traitée par le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) et l’Organisation internationale des Migrations. A l’heure actuelle, 13 000 réfugiés sont enregistrés par le HCR dans l’archipel, rappelle le Jakarta Globe.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don