Revue de presse Chine - 16 juin 2016

Chine : Obama accusé d'encourager le séparatisme après sa rencontre avec le Dalaï Lama

La nouvelle rencontre entre le Dalaï-lama et Barack Obama a été accueillie froidement par Pékin. Copie d'écran du Global Times, le 16 juin 2016.
La nouvelle rencontre entre le Dalaï-lama et Barack Obama a été accueillie froidement par Pékin. Copie d'écran du Global Times, le 16 juin 2016.
Global Times – A chaque rencontre son lot de débat. Les autorités chinoises critiquent ouvertement Barack Obama, accusé de « manquer de vision politique », rapporte le Global Times. En cause : l’entrevue du président américain avec le Dalaï-lama – considéré comme un « dangereux séparatiste » par Pékin – que les autorités communistes ont décrite comme un « acte politique visant à diviser la Chine ». Le président américain n’est pas épargné par les critiques : « Obama aurait pu gagner le respect et la confiance de la Chine et des Chinois s’il avait pris une décision courageuse en refusant la rencontre. Mais il a échoué. Quand il partira, il laissera à son successeur une situation où il n’a pas pu améliorer nos relations bilatérales. » Le président américain et le Dalaï-lama se sont rencontrés « en privé » à la Maison Blanche mercredi 15 juin. Leur dernier entretien remontait à 2014, rappelle le Global Times.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don