Revue de presse Sri Lanka - 8 juin 2016

Sri Lanka : le président veut "éradiquer l'idéologie" des Tigres Tamouls

Le président avait promis une réconciliation nationale. Mais les Tamouls trouvent le processus trop lent. Copie d'écran de “The Hindu”, le 8 juin 2016.
Le président avait promis une réconciliation nationale. Mais les Tamouls trouvent le processus trop lent. Copie d'écran de “The Hindu”, le 8 juin 2016.
The Hindu – Maithripala Sirisena a promis de lutter contre les Tigres tamouls pour « instaurer une paix de longue durée dans le pays », rapporte The Hindu. Le président sri-lankais s’adressait hier mardi 7 juin à une foule rassemblée en périphérie de la capitale, Colombo. Le président veut « éradiquer l’idéologie séparatiste des Tamouls, localement et internationalement ». Il a aussi promis de veiller à ce que « toutes les communautés puissent coexister pacifiquement et harmonieusement. Ce sera une société où tout le monde sera traité équitablement ».

Le Sri Lanka a longtemps été le théâtre d’une guerre civile entre le gouvernement de Colombo et les Tigres tamouls. Ces derniers se battaient pour l’autodétermination. Les Tamouls représentent 15% de la population face à la majorité cinghalaise. La guerre s’est terminé en 2009 avec la mort du chef des Tigres tamouls, après 37 ans de conflit et au moins 100 000 morts. Le président Sirisena a été élu en janvier 2015 en insistant notamment sur la réconciliation nationale. Il avait promis un retour progressif dans le nord de la région des Tamouls déplacés lors des conflits. Mais depuis l’élection de Sirisena, les Tamouls se plaignent de la lenteur du processus.