Revue de presse Indonésie - 27 mai 2016

Indonésie : renouer avec le Japon au G7

Un vent nouveau souffle sur les relations nippo-indonésiennes, en marge du G7. Copie d'écran du “Jakarta Post”, le 27 mai 2016.
Un vent nouveau souffle sur les relations nippo-indonésiennes, en marge du G7. Copie d'écran du “Jakarta Post”, le 27 mai 2016.
The Jakarta Post – Les relations nippo-indonésiennes vont-elles regagner en confiance ? Depuis que Jakarta a écarté Tokyo au profit de Pékin pour développer son premier réseau de train à grande vitesse l’année dernière, les rapports entre les deux archipels ne sont plus vraiment au beau fixe… Et pourtant. L’Indonésie et le Japon continuent d’être dans une situation « d’interdépendance économique », souligne le Jakarta Post : Tokyo est le premier créancier de Jakarta, l’un de ses plus gros investisseurs et de ses plus importants importateurs. Du point de vue nippon, il ne faudrait pas que la Chine ne vienne trop perturber cet équilibre. C’est pourquoi le président Jokowi et le Premier ministre Shinzo Abe doivent se rencontrer ce vendredi 27 mai, en marge du G7.

L’occasion d’évoquer deux projets de développement d’infrastructures en Indonésie, auxquels le Japon aimerait prendre part – le port en eaux profondes de Patimban (Java) et la ligne de chemin de fer entre Jakarta et Surabaya – mais aussi de soulever des points de friction dans leurs relations bilatérales. C’est le cas de l’investissement de 1,6 milliard de dollars effectué l’entreprise nippone Inpex pour l’exploitation offshore du bloc gazier de Masela, remis en cause au mois de mars par le président Jokowi qui a demandé une exploitation onshore. Le Japon attend également de l’Indonésie qu’elle assume son statut de leader de l’ASEAN, notamment sur le dossier des conflits de souveraineté en mer de Chine du Sud.