Inde : Modi signe en Iran un accord portuaire stratégique

Lors d'une visite en Iran, Narendra Modi a apporté son soutient à la construction d'un port à Chabahar qui reliera le pays à la Russie, l'Afghanistan et l'Europe sans passer par le Pakistan. Copie d'écran de "Scroll.in", le 23 mai 2016.
Lors d'une visite en Iran, Narendra Modi a apporté son soutient à la construction d'un port à Chabahar qui reliera le pays à la Russie, l'Afghanistan et l'Europe sans passer par le Pakistan. Copie d'écran de "Scroll.in", le 23 mai 2016.
Scroll.in – Après le dégel, les partenariats. L’Inde et l’Iran ont signé lundi un pacte anticipé concernant le port de Chabahar pendant la visite du Premier ministre Narendra Modi à Téhéran. L’Inde investira plusieurs milliards de dollars – le chiffre exact n’a pas été précisé – dans la construction et le développement du port, ce qui lui permettra d’avoir accès à l’Afghanistan, à la Russie et à l’Europe sans passer par le Pakistan. En février, le pays avait déjà investi 150 millions de dollars dans le projet.

« La distance qui sépare Kandla et le port de Chabahar est inférieure à celle qui sépare New Delhi de Mumbai, a déclaré le ministre indien du transport routier et des routes, Nitin Gadkari. Cet accord nous permettra de transporter rapidement des biens vers l’Iran puis vers d’autres pays comme l’Afghanistan et la Russie grâce à une nouvelle ligne de chemin de fer et aux voies routières. »

La levée des sanctions imposées à l’Iran en janvier a permis à l’Inde de développer ses partenariats avec Téhéran. L’accès, via le port, à d’autres pays lui permettra d’acheminer des produits énergétiques, notamment du pétrole.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don
Tags de l'article