Le statut de Hong Kong sera "préservé", promet Zhang Dejiang, numéro 3 chinois

Le président du Comité permanent de l'Assemblée nationale chinoise s'est exprimé mercredi 18 mai à Hong Kong. Copie d'écran du "South China Morning Post", le 19 mai 2016.
Le président du Comité permanent de l'Assemblée nationale chinoise s'est exprimé mercredi 18 mai à Hong Kong. Copie d'écran du "South China Morning Post", le 19 mai 2016.
South China Morning Post – Hong Kong ne deviendra jamais une ville chinoise comme les autres. C’est du moins ce qu’assure le président du Comité permanent de l’Assemblée nationale populaire, Zhang Dejiang, numéro 3 du régime chinois. Hong Kong ne perdra ni son identité, ni son autonomie, a affirmé Zhang, le premier dirigeant chinois à se rendre dans la ville depuis que des manifestations pro-démocratie ont envahi les rues de Hong Kong en octobre 2014. Dans son discours, il a promis d’écouter les différents points de vue, du moment que ceux-ci restaient dans le cadre de la politique « un pays deux systèmes » et que la « loi fondamentale de Hong Kong » était respectée.

En revanche, le numéro 3 chinois a mis en garde contre tout mouvement d’indépendance, qu’il considère comme une « sécession au nom du localisme » . Selon lui, ces revendications ne concernent qu’un « nombre extrêmement limité de personnes. » Les juristes les plus indépendantistes eux, ont boycotté la conférence. Néanmoins, 4 d’entre eux ont rencontré Zhang Dejiang et ont demandé le départ de Leung Chun-ying, le chef de l’exécutif pour la Région administrative spéciale (SAR) de Hong Kong. Le leader chinois bien que n’ayant pas répondu directement, a assuré que les politiques mises en place par Leung fonctionnent et apportent « progressivement des résultats ».

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don