Japon : Abe prudent sur les taxes en vue des prochaines élections

Influencé par les bons résultats économiques de son pays au premier trimestre, Shinzo Abe envisage de repousser l’augmentation de la TVA. Copie d'écran de "The Mainichi", le 19 mai 2016.
Influencé par les bons résultats économiques de son pays au premier trimestre, Shinzo Abe envisage de repousser l’augmentation de la TVA. Copie d'écran de "The Mainichi", le 19 mai 2016.
Mainichi Shimbun – Le Japon a échappé à la récession économique et cela se fait sentir. Comme attendu depuis l’annonce de l‘amélioration de l’économie japonaise hier, mercredi 18 mai, Shinzo Abe envisagerait de reporter la hausse de la taxe sur les ventes prévue pour avril 2017. Cette dernière a déjà augmentée de 5% à 8% en 2014, et elle devait passer à 10% en 2015. Le gouvernement avait fin 2014 décidé de la reporter en 2017. Mais le Premier ministre nippon préfère encore attendre de peur de provoquer une déflation.

C’est que Shinzo Abe a aussi l’oeil sur le calendrier électoral. Il envisagerait de dissoudre la Chambre des représentants pour que l’élection coïncide avec l’autre chambre du Parlement : la Chambre des Conseillers. Ainsi, ce report de la hausse de l’imposition sur les ventes pourrait servir aux membres du parti de Shinzo Abe en lice pour ces élections qui devraient avoir lieu cet été. Comme la session actuelle de la Diète prendra fin le 1er juin prochain, la chambre basse peut probablement être dissoute à cette date pour une éventuelle double élection le 10 juillet.