Singapour : 2 ans de prison pour 8 militants de l' "Etat Islamique au Bangladesh"

Les 8 hommes sont membres de l'Etat Islamique du Bangladesh, et constituent le premier groupe entièrement composé d'étrangers à être détenus en vertu de la loi sur la sécurité intérieure (ISA) depuis 1963. Copie d'écran du “Channel News Asia”, le 4 mai 2016.
Les 8 hommes sont membres de l'Etat Islamique du Bangladesh, et constituent le premier groupe entièrement composé d'étrangers à être détenus en vertu de la loi sur la sécurité intérieure (ISA) depuis 1963. Copie d'écran du “Channel News Asia”, le 4 mai 2016.
Channel News Asia – Elles ont voulu envoyer un signal fort. Les autorités singapouriennes ont décidé de maintenir deux ans en détention administrative des membres du groupe secret « Etat Islamique au Bangladesh » (ISB). C’est le premier groupe entièrement composé d’étrangers à être détenu en vertu de la loi sur la sécurité intérieure dans la cité-Etat (Internal security act ou ISA). Une loi actée en 1963, lorsque Singapour faisait encore partie du royaume de Malaisie.

Les membres du groupes ont vécu chacun entre 3 et 10 ans à Singapour et se seraient réunis régulièrement pour s’échanger une « quantité conséquente » de propagande, rapporte Channel News Asia. Au moment de l’arrestation, les 8 hommes cherchaient à se procurer des armes à feu. Les autorités bangladaises ont été informées des activités du groupe et ont contribué à fournir des informations aux autorités singapouriennes.

Il n’y aurait aucun lien avec les 27 Bangladais radicalisés et expulsés du pays en décembre 2015, selon le ministère singapourien des Affaires intérieures. « Rien n’indique pour l’instant que les 8 hommes font partie du même groupe que ceux arrêtés l’année dernière, » précise le ministère. Actuellement 23 personnes sont détenues en vertu de l’ISA, pour des activités liées au terrorisme.