Bangladesh : un blogger menacé de mort appelle les Etats-Unis à l'aide

Ashif Entaz Rabi a reçu plusieurs appels menaçant après avoir présenté une émission sur le meurtre d'un éditeur. Copie d'écran de “First Post”, le 4 mai 2016.
Ashif Entaz Rabi a reçu plusieurs appels menaçant après avoir présenté une émission sur le meurtre d'un éditeur. Copie d'écran de “First Post”, le 4 mai 2016.
Firstpost« Une atmosphère de complète impunité » règne au Bangladesh. Voilà le cri d’alarme lancé par Ashif Entaz Rabi. Ce blogueur et activiste social a reçu plusieurs appels menaçants après avoir présenté une émission sur le meurtre d’un éditeur. Le gouvernement bangladais s’étant déclaré incapable de le protéger, il est aujourd’hui à Washington pour attirer l’attention sur la situation au Bengladesh. En effet, au moins 9 intellectuels, universitaires, écrivains bloggueurs et activistes ont été abattus dans le pays depuis début 2015. Les violences ont également eu un effet dissuasif sur la libérté d’expression dans le pays. Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a déjà appelé le Premier ministre du Bangladesh Sheikh Hasina pour pousser le gouvernment à protéger les personnes menacées.