Inde : entente avec les Etats-Unis face aux sous-marins chinois dans l'Océan indien

L'Inde et les Etats-Unis se méfient de la présence de sous-marins chinois dans l'Océan indien. Copie d'écran de “Channel News asia”, le 2 mai 2016.
L'Inde et les Etats-Unis se méfient de la présence de sous-marins chinois dans l'Océan indien. Copie d'écran de “Channel News asia”, le 2 mai 2016.
Channel News Asia – Une nouvelle étape dans la coopération militaire indo-américaine. Le mois dernier, l’Inde a accepté d’ouvrir ses bases militaires aux Etats-Unis en échange d’un accès à des technologies d’armement. Cette fois-ci, New Delhi et Washington négocient des exercices conjoints afin de mieux suivre la trace des sous-marins dans l’Océan indien. Le pays visé est en réalité la Chine qui à son habitude inquiète par ses ambitions navales. Selon des agents de la marine indienne, on repère des sous-marins chinois dans l’Océan indien environ 4 fois tous les 3 mois. D’autres pays comme le Japon ou l’Australie devraient prendre part aux exercices militaires.

Selon les experts, deux facteurs ont été déterminants pour le lancement de ces négociations : tout d’abord, on suspecte qu’une patrouille de sous-marins chinois dotés de l’arme nucléaire est active près de l’île chinoise de Hainan. Ensuite, l’Inde devrait lancer son premier sous-marin armé de missiles nucléaires.
On estime que dès lors que des sous-marins d’attaque américains ont la capacité de détecter les sous-marins à arme nucléaire chinois dans l’océan Pacifique, les Chinois sont susceptibles d’envoyer leurs propres sous-marins d’attaque pour surveiller les premiers submersibles à arme nucléaire indiens.

Le ministère chinois des Affaires étrangères s’est prononcé sur l’annonce de ces négociations : il présume que ce sera une coopération militaire « normale » et espère que la coopération sera significative pour apporter la « paix et la stabilité dans la région ».

Tags de l'article