Corée du Nord : le tir de missile "sous-marin" aurait en fait échoué

Une source militaire anonyme aurait confié l'échec du tir de missile sous-marin du 23 avril dernier. Copie d'écran du “Korea Times”, le 2 mai 2016.
Une source militaire anonyme aurait confié l'échec du tir de missile sous-marin du 23 avril dernier. Copie d'écran du “Korea Times”, le 2 mai 2016.
The Korea Times – Et si les officiels nord-coréens avaient menti à leur dirigeant le 23 avril dernier lui en annonçant le succès éclatant du tir de missile balistique à partir d’un sous-marin? C’est ce que suppose le quotidien sud-coréen The Korea Times. D’après des sources militaires non citées, le missile aurait explosé pour se désintégrer en deux ou trois morceaux au terme d’une trajectoire d’à peine trente kilomètres après son lancement depuis le sous-marin classe Sinpo. Ce dernier est l’un des submersibles les plus récents et les plus gros de la Corée du Nord et le lancement avait été, d’après les médias nord-coréens, entièrement supervisé par le dirigeant Kim Jong-un. S’il est avéré, ce raté viendrait s’ajouter aux trois échecs d’essais de tir du missile balistique à moyenne portée Musudan le mois dernier. Un coup à l’image du dirigeant à la veille du très important 7ème congrès du Parti des travailleurs, le 6 mai prochain, mais aussi aux finances du pays : ces échecs répétés pourraient mettre en cause des contrats d’exportation de technologie balistique, sur lesquels le pays, très affecté par les sanctions internationales, compte bien pour rapporter des devises…