Inde: Sonia Gandhi impliquée dans le scandale de corruption du Choppergate

Sonia Gandhi aurait accepté des pots-de-vin de la part de la firme AugustaWestland. Copie d'écran de “Times of India”, le 27 avril 2016.
Sonia Gandhi aurait accepté des pots-de-vin de la part de la firme AugustaWestland. Copie d'écran de “Times of India”, le 27 avril 2016.
The Times of India – Le Bharatiya Janata Party (BJP), parti du Premier ministre indien Narendra Modi, a en ligne de mire Sonia Ghandi, la présidente du Congrès, accusée d’être impliquée dans l’important scandale de corruption “Choppergate”.

En 2010, le gouvernement indien avait en effet acheté 12 hélicoptères à la firme anglo-italienne, AugustaWestland. Ces hélicoptères étaient destinés à transporter des hauts dirigeants. Plusieurs membres du Congrès, parmi lesquels sa présidente, auraient accepté des pot-de-vin pour favoriser la signature de l’accord.

Le scandale de corruption a éclaté au grand jour lorsque la maison mère a sonné l’alarme et que des procureurs italiens ont commencé à enquêter. Les accusations du BJP se basent sur les pièces à conviction présentées par la cour italienne et qui tombent à point nommé pour mettre en difficulté le principal parti d’opposition qui n’est autre que le Parti du Congrès de l’Inde de Sonia Gandhi…

Tags de l'article