Hong Kong : Pékin met l’Union européenne en garde sur les libraires

Selon Pékin, l'Union européenne ne doit pas interférer dans les affaires de Hong Kong. Copie d'écran de “South China Morning Post”, le 27 avril 2016.
Selon Pékin, l'Union européenne ne doit pas interférer dans les affaires de Hong Kong. Copie d'écran de “South China Morning Post”, le 27 avril 2016.
South China Morning Post – L’Union européenne conseille vivement à la Chine de rétablir la confiance que les citoyens de Hong Kong ont placée dans le principe d’ »un pays, deux systèmes ». Des accusations irresponsables selon Pékin.

Lundi 25 avril, Bruxelles a en effet publié un rapport très critique sur la situation à Hong Kong, décrivant l’affaire des cinq libraires disparus comme « défiant sérieusement » les principes de gouvernance « d’un pays deux systèmes » prônés par la Chine depuis le retour de l’ancienne colonie britannique dans son giron en 1997. Selon l’Union européenne, cette affaire des libraires pourrait mettre en danger la position de Hong Kong comme centre d’affaires international.