Pakistan : l'opposition en mission contre la corruption de Sharif et sa famille

L'équipe juridique du Parti du peuple pakistanais rassemble les preuves contre le Premier ministre. Copie d'écran de “tribune”, le 22 avril 2016.
L'équipe juridique du Parti du peuple pakistanais rassemble les preuves contre le Premier ministre. Copie d'écran de “tribune”, le 22 avril 2016.
Tribune – Chaque jour, l’affaire des Panama Papers touche un peu plus le pays. Hier lundi 25 avril, le député d’opposition Imran Khan lançait une campagne anti-corruption. Cette fois-ci, c’est l’équipe juridique du Parti du peuple pakistanais (PPP) qui veut mettre à jour la corruption du Premier ministre Nawaz Sharif et sa famille. Une fois qu’un nombre de preuves suffisant sera rassemblé, les dirigeants du PPP, qui est l’un des principaux Partis d’opposition, décideront de la manière dont ils doivent les utiliser. Sur la scellette, le pouvoir de Nawaz Sharif est aujourd’hui nettement menacé.