La Chine poldérise le récif Scarborough en mer de Chine du Sud

La Chine débutera d'ici fin 2016 les opérations de polérisation du récif de Scarborough, au large des Philippines. Copie d'écran du "South China Morning Post", le 25 avril 2016.
La Chine débutera d'ici fin 2016 les opérations de polérisation du récif de Scarborough, au large des Philippines. Copie d'écran du "South China Morning Post", le 25 avril 2016.
South China Morning Post – C’est un signal clair lancé à Manille et à Washington. Pékin commencera la poldérisation du récif de Scarborough en mer de Chine du Sud en fin d’année et y ajoutera une piste d’atterrissage, confirme une source proche de l’Armée populaire de Libération, citée par le South China Morning Post. Ce nouvel avant-poste au sein du récif permettra à la Chine de renforcer sa couverture aérienne. Il placera surtout la zone d’influence de Pékin à 230 km des côtes philippines.

L’atoll Scarborough est revendiqué par Pékin, Manille et Taipei. L’accéleration des projets chinois intervient après le rapprochement des armées américaines et philippines. La Chine place aussi ses pions à quelques semaines de l’arbitrage de la Cour de la Haye sur ses revendications globales en mer de Chine du Sud. Le Tribunal international a été saisi par les Philippines pour contester la légalité de la revendication chinoise. Le jugement risque de se porter en défaveur de Pékin. Lire notre revue de presse du 20 avril dernier.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don