Indonésie : Jokowi disserte sur l'Islam et la démocratie devant le Parlement anglais

L'Indonésie estime incarner la preuve qu'Islam et démocratie ne sont pas incompatibles - et elle le revendique. Copie d'écran de “The Jakarta Post”, le 22 avril 2016.
L'Indonésie estime incarner la preuve qu'Islam et démocratie ne sont pas incompatibles - et elle le revendique. Copie d'écran de “The Jakarta Post”, le 22 avril 2016.
The Jakarta Post – Concilier Islam et démocratie. Voilà un discours que l’Europe aimerait bien entendre et que l’Indonésie peut justement porter, affirme la ministre indonésienne des Affaires étrangères Retno Marsudi. « L’Indonésie a réussi à maintenir la démocratie, la paix et le pluralisme dans une société majoritairement musulmane », affirme-t-elle ainsi. Des propos qui font écho à ceux, plus enthousiastes encore, du président Jokowi, qu’elle accompagne dans sa tournée européenne. Il a notamment déclaré devant le Parlement britannique être à la tête d’un pays « où l’Islam a eu un rôle fondamental dans la consolidation de la démocratie », sans nier les « défis » auxquels l’archipel doit faire face. Jokowi a ainsi réitéré son soutien à la lutte internationale contre le terrorisme, auquel il est confronté à l’intérieur de ses frontières.