Népal : un an après le séisme, le pays toujours en ruines

Au Népal, douze mois se sont écoulés depuis le séisme sans que les travaux de reconstruction n'aient vraiment commencé. Copie d'écran de “Firstpost”, le 21 avril 2016.
Au Népal, douze mois se sont écoulés depuis le séisme sans que les travaux de reconstruction n'aient vraiment commencé. Copie d'écran de “Firstpost”, le 21 avril 2016.
Firstpost – C’est un triste bilan que dresse le quotidien indien Firstpost au Népal, toujours sous les décombres un an après le séisme. Alors que l’Agence gouvernementale pour la Reconstruction n’a encore validé aucun projet et qu’un seul district (sur 75) commence à toucher les aides de Katmandou, les Népalais n’ont d’autre choix que de financer par eux-mêmes leurs travaux. La population paie les frais d’une « bureaucratie emmêlée » et du « malaise gouvernemental », explique le quotidien : ils sont encore des millions à vivre dans « des rangées d’abris temporaires en bois de récupération, couverts de tôle ondulée » tandis que des centaines de milliers d’enfants sont toujours déscolarisés. Et cela alors même que le Népal a reçu 4,1 milliards de dollars de promesses de dons depuis le 25 avril 2015 – quasiment les deux-tiers des 6,6 milliards nécessaires à la reconstruction du pays.