Cambodge : arrestation d'un membre de l'opposition

Cambodge : arrestation d'un membre de l'opposition pour avoir publié de "fausses cartes" de la frontière khmero-vietnamienne. Copie d'écran du "Cambodia Daily", le 11 avril 2016.
Cambodge : arrestation d'un membre de l'opposition pour avoir publié de "fausses cartes" de la frontière khmero-vietnamienne. Copie d'écran du "Cambodia Daily", le 11 avril 2016.
Cambodia Daily – Un second membre du Parlement cambodgien arrêté pour ses publications sur Facebook. La police a interpellé le député de l’opposition Um Sam An dimanche 6 avril. Le Géneral Sopheak a indiqué que cette arrestation était similaire à celle du sénateur Hong Sok Hour en août 2015 qui avait « critiqué le gouvernement pour avoir vendu des terres au Vietnam et utilisé de fausses cartes (du tracé de la frontière Ndrl) » sur Facebook. Um Sam An était lui aussi à l’avant-scène de la campagne contre le gouvernement concernant l’empiètement présumé du Vietnam sur la frontière cambodgienne. Il avait poursuivi ses attaques même après que le Premier ministre Hun Sen ait averti qu’il ferait arrêter quiconque formulerait de telles accusations contre son gouvernement. Il faudrait néanmoins que le député ait été pris « en flagrant délit » pour que son immunité parlementaire ne s’applique plus. Si le Cambodian Daily ne détaille pas les raisons de l’arrestation du député, Euronews indique que, selon la porte-parole du gouvernement, c’est la publication sur Facebook d’une « fausse carte » des frontières du Cambodge avec le Vietnam et la Thaïlande qui en serait à l’origine.