Pakistan : contrat juteux signé avec la province chinoise du Xinjiang

Ce sont 2 milliards de dollars de contrats industriels qui ont été signés entre le Pakistan et la province chinoise du Xinjiang pour développer le corridor stratégique entre les deux pays, selon le projet de "nouvelle route de la soie" porté par Xi Jinping. Copie d'écran du Dawn, le 8 avril 2016.
Ce sont 2 milliards de dollars de contrats industriels qui ont été signés entre le Pakistan et la province chinoise du Xinjiang pour développer le corridor stratégique entre les deux pays, selon le projet de "nouvelle route de la soie" porté par Xi Jinping. Copie d'écran du Dawn, le 8 avril 2016.
Dawn – 2 milliards de dollars. C’est le montant des contrats conclus entre le Pakistan et des entreprises chinoises du Xinjiang, lors de la visite de hauts responsables de la région. L’an passé, Pékin et Islamabad ont déjà passé un accord de 46 milliards de dollars pour développer un couloir économique entre les deux pays. Corridor crucial dans le projet de « nouvelle route de la soie » porté par le président chinois Xi Jinping. La zone de libre-échange dans le port de Gwadar et les nouvelles routes pakistanaises doivent faciliter l’export des marchandises chinoises vers l’Europe et le Moyen-Orient pour la région enclavée du Xinjiang.
Une fois encore, la Chine et le Pakistan cherchent à faire la démonstration de leur « amitié de tout temps ». Une amitié renforcée par leur méfiance à l’égard de l’Inde mais qui ne fait pas oublier les demandes du Xinjiang qui souhaite que le Pakistan se débarrasse des militants chinois qui se trouveraient à la frontière pakistano-afghane. La coopération dans la lutte contre le terrorisme, le renforcement des contrôles frontaliers, la stabilité régionale et la mise en place du corridor économique étaient également à l’ordre du jour de la rencontre entre Zhang Chunxian, le chef du Parti communiste provincial du Xinjiang et le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif.