Chine : des descendants de Mao dans les "Panama Papers"

Un soldat chinois se tient debout devant le portrait de Mao Zedong.
Un soldat chinois se tient debout devant le portrait de Mao Zedong. Le petit-fils du "président Mao", Chen Dongsheng est impliqué dans le scandale des Panama Papers : il détient une entreprise domiciliée sur les Îles Vierges britanniques. Copie d'écran du Straits Times, le 8 avril 2016.
Straits Times – Ah si les Chinois savaient… Alors que Pékin continue de censurer le scandale international des « Panama Papers » dans les médias chinois, c’est au tour de l’un des symboles de la Chine d’être touché par l’onde de choc globale. Des membres de la famille de Mao Zedong et de l’ancien chef du Parti communiste chinois, Hu Yaobang, sont liés à des sociétés-écrans par les « Panama Papers ». Le directeur de Keen Best International, l’une des firmes offshore mentionnées dans les documents, ne serait autre que le mari d’une des petites-filles de l’ancien président du PC chinois. Les « Panama Papers » ont déjà révélé que le président actuel Xi Jinping arrive en tête d’une liste de huit membres du politburo chinois, anciens ou actuels, impliqués indirectement dans le scandale.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don