Pakistan : la famille de Nawaz Sharif dans la tourmente des Panama Papers

Quatre enfants du Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif sont nommés dans l'affaire des "Panama papers". Copie d'écran du "Straits Times", le 4 avril 2016.
Quatre enfants du Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif sont nommés dans l'affaire des "Panama papers". Copie d'écran du Straits Times, le 4 avril 2016.
The Straits Times – Certes, Nawaz Sharif ne dirige pas de société offshore d’après le cabinet Mossack Fonseca. Mais le fait que quatre de ses enfants soient nommés dans l’affaire des « Panama papers » soulève des questions, relève le président du Centre indépendant du Journalisme d’Investigation au Pakistan cité par le Straits Times. Hussain Sharif s’est défendu de ses opérations, déclarant qu’elles étaient « légales du point de vue du droit britannique », et qu’elles visaient à « éviter des taxes superflues via des sociétés offshore ». Il a en effet quitté le Pakistan en 1992, ce qui lui permet de ne plus déclarer ses avoirs, et réside désormais au Royaume-Uni. Les autres enfants ne se sont pas encore exprimés. Au total, note le quotidien singapourien, ce sont plus de 200 Pakistanais dont les noms ont été diffusés, dont certains avocats, parlementaires et membres de la magistrature.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don